AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
xxxonly friends -Charly 1763239151

 ::  :: Phoenix Street :: Market Pub
 

 
only friends -Charly

The night is the cradle of all our dreams.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Lexie Temple
Lexie Temple

THE VIRGIN
La Vertueuse

▲ Documents : 82
▲ Avatar : Jennifer Lawrence


only friends -Charly Empty
MessageSujet: only friends -Charly   only friends -Charly Icon_minitimeMer 23 Jan - 21:10
Lexie & Charly
« Tu sais que je t'apprécie ! »

Un nouveau jour qui se lève. Je m'étire doucement, mais difficilement quand même. On est samedi, et la plupart de mes camarades de promo va profiter de cette journée pour se reposer. Ce n'est pas mon cas et pourtant, je trouve que j'en ai bien besoin, au moment où je finis par me lever et me pose devant le miroir de ma chambre. Je me fais presque peur, pour être honnête. Les traits tirés, des cernes sous les yeux. J'ai besoin de sommeil, j'aurais sans doute dû me coucher plus tôt, au lieu de vouloir à tout prix finir le livre que je lisais. Ca ne fait pas vraiment de moi quelqu'un de responsable sur le coup là. Mais qu'est-ce que j'y peux, je suis une jeune femme de vingt et un ans, j'ai envie de profiter, j'ai envie de faire ce que je veux, encore un peu. Mais entre les cours et le boulot, je ne trouve pas tant de temps pour moi que ça. Le plus marrant, c'est que le matin, au pub, il n'y a presque personne, mais on travaille toute la journée. Ca ne me dérange pas, bien sûr, je vais retrouver Charly donc.. C'est surtout l'occasion de nettoyer à fond pour que tout soit prêt pour le moment où les clients viendront. Le pub n'est pas non plus super populaire ou un truc du genre, mais on aime qu'il soit propre et c'est clairement ce qu'il y a de plus important dans tout ça. Enfin bref, tout ça pour dire que oui, si on peut accueillir les clients dans un bon environnement, on le fait, point barre. Il serait dégueulasse d'avoir un coin tout moche alors que ça peut vraiment être accueillant quand on y met un peu de volonté quoi. Pour le moment, c'est d'un pas traînant que je me faufile vers la salle de bain pour y prendre une bonne douche, dans l'idée de me réveiller. J'en sors, déjà un peu mieux réveiller, avec un teint déjà un peu plus frais. Je m'habille, me coiffe, me maquille pour cacher les dégâts du manque de sommeil et je suis partie.

Quand j'arrive, Charly est déjà là. Je n'arrive quasiment jamais à me pointer au boulot avant lui, un truc de dingue quoi. Je ne sais pas comment il fait, mais il a toujours été plus rapide que moi. Ca me donne des envies de défis et à chaque fois, dans ma tête, c'est comme une course. Il n'en sait rien bien sûr, j'évite de trop passer pour une dingue avec les gens en général. Pas toujours facile mais bon. Le pub est vide, il n'y a que nous, du coup, je m'avance vers lui, et dépose un baiser sur sa joue. Pas d'idée ambiguë, nous sommes amis. Je ne nie pas le fait que j'y ai déjà pensé. Charly est beau garçon, gentil, doux.. Et j'en passe, un gars en or avec qui toutes les filles devraient s'imaginer. Pour autant et bien.. Je refuse de m'aventurer sur un terrain aussi dangereux que celui là. Ce que je veux dire, c'est que je ne sais pas ce qu'il peut bien ressentir pour moi et je refuse de perdre son amitié. Il me plaît oui. Mais bon, il faut savoir arrêter de trop penser avec son cœur parfois. Je le trouve super chou et touchant et tout ça mais vraiment, je ne veux pas perdre ce que l'on a.

Je n'ai jamais eu de petit ami à proprement parlé. Des histoires, quelque peu sérieuse mais pas non plus.. La grande histoire d'amour où on se dit « je t'aime » et ce genre de chose. Je ne sais même pas si je suis vraiment tombée amoureuse une fois. C'est d'ailleurs pour ça que je suis encore vierge à vingt et un ans. Non pas que j'attends le mariage, mais il y a des limites et j'attends, quand même, le moment où je ressentirais quelque chose, voilà tout. Quelque chose de fort, je veux que celui avec qui je ferais ma première fois soit.. Disons le, quelqu'un de spécial, et je n'ai toujours pas trouvé. Maintenant, ça fait rire les gens quand je dis que je n'ai jamais couché, c'est ridicule mais.. Mais bon, c'est comme ça, je ne vois pas en quoi c'est drôle. C'est mon choix après tout. Il n'y a donc pas la moindre raison de me prendre la tête comme ça hein.  « Tu vas bien Charly ? Encore une journée qui promet d'être.. Super longue ! Dis, je me demandais, ça te dirait qu'on se fasse un petit truc après le boulot ? On ne finit pas trop tard tous les deux pour une fois alors je me dis.. Je sais pas ? Vu que demain c'est dimanche, on pourrait en profiter ! ». Je ne sais pas du tout ce qu'on pourrait faire, c'est ça qui est marrant, mais bon, à deux, la fête est plus folle ! Le simple fait de regarder un petit film quelque part ou de boire un verre ensemble ou je ne sais pas quoi. Mais bon, pas la peine d'en faire toute une histoire. Du moins, de mon point de vu, après, je ne sais pas comment il va le prendre. Il va croire que c'est un rencart ? Est-ce que c'en est un ? Bordel, voilà que je me mets à me poser des questions que je devrais éviter. Je suis une imbécile, c'est un fait.

Je décide finalement de me reprendre, ça serait sans doute mieux, de toute façon. Et ça serait plus intéressant, que d'arrêter de me dire des trucs débiles. Un sourire s'installe sur mes lèvres alors que le patron ne va pas arriver avant une heure. Oui, on arrive toujours bien avant lui, du coup, on peut bavarder un peu.  « A moins que tu aies autre chose à faire hein ! C'est juste que vu que l'on est amis, ça serait bien de se voir en dehors du boulot, de temps en temps, tu ne trouves pas ? ». Et s'il ne trouve pas, je serais une grosse débile. Enfin bon, je croise les doigts c'est tout. On peut clairement passer un très bon moment en plus, j'en doute même pas un peu.

© Chieuze


▼▼▼


À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur, certains rentrent chez eux, certains racontent des mensonges pour s’en sortir, d’autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes, six milliards d’âmes, et parfois, il ne vous en faut qu’une seule... ?

Revenir en haut Aller en bas
http://aic-underthewater.tumblr.com
 

You think you know the end.

only friends -Charly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Phoenix Street :: Market Pub-